Catégorie : Destins croisés

« Destins croisés » vers une adaptation ciné ?

Un matin, j’ouvre ma boîte mail et je constate qu’un message provenant de mon site internet m’attendait. L’objet était une demande d’aide à la production d’un long-métrage… Vu ma structure et mon compte en banque, il est tout à fait impossible pour moi de financer ce type de projets (sinon, je l’aurais déjà fait pour moi).  Je m’apprétais à dire gentiment que mon banquier n’aime pas la démesure de certains montants, mais, piqué par la curiosité, je propose à mon interlocuteur d’en parler au téléphone. Le coup de fil durera plusieurs dizaines de minutes… J’étais alors embarqué dans l’adaptation ciné du premier tome de « destins croisés » écrit par Anne-Sophie Hennicker. Une œuvre fantastique qui démarre comme un teen movie ordinaire pour vite basculer dans le fanstasique et devenir de plus en plus dark à mesure que les épreuves s’accumulent. 3 styles dans un seul film, une ambition hollywoodienne, des passages déstabilisants, du glauque, vous l’aurez compris, l’histoire m’a plu !

Écrire un roman et un scénario sont deux disciplines bien différentes. C’est pourquoi, dans un premier temps, mon travail de script doctor a été de pousser l’auteure à faire en sorte que les règles d’écriture de scénario soient respectées (comme, par exemple, pas d’émotions intérieures, pas d’introspection, évoquer ce que l’on voit et uniquement ce que l’on voit, omettre les pensées des personnages pour ne décrire que leurs actions, etc.). C’était un travail aussi important que fastidieux, mais Anne-Sophie a toujours su répondre à mes requêtes et conseils avec enthousiasme.

Le deuxième travail était de nourrir la dramaturgie et les personnages avec des intrigues plus fortes, des caractères plus complexes et de densifier chaque scène, les agencer plus logiquement, éliminer le « trop » et étoffer le « pas assez ».

Et enfin, avec l’aide de Charlotte Remay qui est devenue, co-réalisatrice sur le projet avec moi-même, nous avons challengé les différentes prises de positions et décisions des personnages. L’intérêt étant de chercher à les connaître davantage et de valider nos décisions au travers de celles qu’on leur attribue. Elle aura su apporter le recul qui nous manquait à ce stade de l’évolution du scénario et aura relancé la machine pour aller encore plus loin.

Bref…

Le fameux mail était reçu fin septembre 2019… C’est loin… Mais nous n’avons pas chômé depuis et nous sommes actuellement dans la phase de recherche de producteurs. Comme un retour à la case départ pour Anne-Sophie finalement, mais avec un scénario qui a été transfiguré, qui a atteint sa pleine maturité et qui, nous l’espérons, rencontrera un producteur qui aura l’audace de nous suivre dans ce projet que l’on sait très ambitieux et qui nous tient à cœur !

Pour l’heure, l’Aube Actu de ce dimanche 3 janvier évoque notre entrevue dans laquelle nous parlions de notre film et, pour notre plus grand bonheur, nous avons eu droit à une double page dans leur quotidien… Autant dire que c’est un début d’année prometteur !

L’article est disponible ici en version abonnement par contre…