Catégorie : festival

J’étais au festival du court-métrage de Clermont-Ferrand

J’étais à Clermont-Ferrand pour représenter mon film « Temps Livre » lors du festival international du court-métrage. C’est la première fois que je me déplace pour tenter de vendre un film ou, du moins, parler de lui, le défendre, et crier son existence.

Malgré tout ce qui est fait pour nous accompagner, ce n’est pas chose aisée de se faire remarquer. ou, tout simplement, de pouvoir parler de son film, surtout quand on n’est pas habitué à présenter son travail à des distributeur. J’ai pris quelques leçons et je pense que l’année prochaine, non seulement, je ne partirai pas seul mais je resterai plus longtemps.

Une chose est sûre, il y en avait du monde. tous porteurs d’un projet, d’un film ou d’un scénario. Le film court n’est pas mort, loin s’en faut ! Vu la qualité de certains, cela laisse rêveur quant à un véritable bouleversement dans le cinéma français… En tous les cas, espérons-le !

À l’année prochaine Clermont !