Catégorie : #balancetabarbie

#balancetonactu

Me voilà comblé !

Ces derniers temps, je dois bien le confesser, je prends un plaisir immense dans mon travail…
Chez moi, les notions de plaisir et de travail se confondent très souvent, mais en ce moment, je dois avouer que je me sens… comme sur un nuage.

Grâce Notamment aux derniers projets qui m’ont été proposés (de « huis clos », la série de de Clotilde Bardet au dernier aftermovie du jardin électronique, en passant par « Hikikomori », le long métrage de Sophie Attelann) ; mais aussi parce que je suis le scénariste, réalisateur et monteur d’une série de 4 clips (je vous en parlerai plus tard… suspense, suspense) ; et tout dernièrement, grâce au montage du film de Tiphaine Haas, réalisatrice et scénariste de « #balancetabarbie » dont je vais vous parler aujourd’hui.

Je dirais, sans trop vendre la mêche, que, contrairement à celle que fait la barbie du film, le montage a été Une très belle rencontre. Tiphaine est une réalisatrice conscienscieuse, qui sait ce qu’elle veut et qui a un grand sens de l’humour. Ce qui est bienvenu, puisque le film en question est une comédie. Mais au-delà d’être très drôle, ce film a un un fond qui m’a tout de suite plu ! Le titre du film vous mettra certainement la puce à l’oreille…

Un bon film, une forme et un son originaux, Que demander de plus pour me rendre heureux ?
Une bonne ambiance de travail ? de la créativité ? du dialogue créatif ? de l’écoute ? des propositions pertinentes ? Du rebond dans les idées ? de la fraîcheur ? Un vrai défi ? de la liberté dans le montage ? des décisions drastiques à prendre ?  et des rires de la réalisatrice et de la première personne à avoir vu le résultat ?
Tous les ingrédients étaient réunis ! Tous !

Comblé, je vous dis !

C’était d’autant plus réjouissant que c’était une première rencontre, pour un premier projet, et que le film ne devait durer qu’une minute (pas une seconde de plus) pour une histoire qui se racontait en 3 minutes 40 au premier bout à bout déjà amputé d’une partie du scénario…
Et bien défi relevé et défi remporté !

Je ne peux pas trop vous parler du film en lui-même car il va partir en festival, notamment au mobilefilmfestival 2018, mais en tout cas, je peux vous dire que ce genre de projets fait un bien fou !

Je souhaite donc à « #balancetabarbie » une bonne et longue vie dans les festivals et salles de projections, j’espère que Tiphaine aura plein d’autres projets et si elle a besoin d’un monteur, elle sait qu’elle peut compter sur moi !