Synopsis :

Dominique est fou amoureux de sa colocataire Perle, et elle le lui rend mal… Entre chaud et froid, oui et non, Dominique ne peut plus tenir… Un jeu pervers et violent de « fuis-moi, j’te suis, suis-moi, j’te fuis » est lancé…

Drame en huis clos de 33 minutes.
Écrit, produit, réalisé et monté par Eric vromont.
Avec : Paul Saint Hesse, Clara Gasnot et Sébastien Joumel

© 2015 – E.V.Prods.

imdb

 



Le teaser :

Avant la bande-annonce, j’ai cru bon de monter un teaser. Le problème était que je n’avais pas d’images étalonnées… Du coup, je me suis dit que je n’utiliserais que le so on pourrait obtenir quelque chose de peut-être plus intéressant même…


La bande-annonce de « Coloc à terre » :

Comme tous les films, il est aussi difficile qu’intéressant de faire une bande-annonce… Il faut en dire assez sans en dire trop, tenter sans trop livrer… C’est un dosage subtil… J’espère que celle de mon film vous plaira.


FAUSSE PUB 0811 :

Cette vidéo a été tournée spécialement pour le film « Coloc à terre » elle est diffusée à la télé lorsque Dominique, qui est follement amoureux de Perle est assis sur le canapé, à se poser la question ultime « ne se fouterait-elle pas de ma gueule ? »…

Perdu dans ses songes, dans ses doutes, cette publicité fanfaronne à travers la télévision.


Pose des prothèses – making of :

Pas toujours facile d’être comédien(ne) ! Surtout dans un film de genre !

Voici une petite vidéo montrant la pose des prothèses par Cédric Amann du Studio FXGhost® sur la comédienne Clara Gasnot qui joue le rôle de Perle.

Mais pourquoi donc une pose de prothèses allez-vous me demander ! Et vous avez raison de me poser cette question ! Seulement, je ne peux pas vous répondre, pour en savoir plus, il faut voir le film !


Anecdotes de tournage :

  • Ce film est, à ce jour, celui qui me représente le plus, le plus personnel, celui qui m’a demandé le plus d’investissement de moral, de cœur, d’argent et d’énergie.
  • c’est le premier film pour lequel j’organise un vrai casting, et je dois dire que ça a été pour mon plus grand plaisir ! Quelles rencontres !
  • le jour où j’ai estimé que le scénario de « coloc à terre » était fini, une amie me propose de venir au théâtre avec elle pour me changer les idées. La pièce s’appelle « la boucle ». Nous parlons de mon film et du rôle de perle pour lequel je vais avoir du mal à trouver la comédienne. Une fille en tutu nous interrompt et me demande si je viens voir le spectacle. Je lui réponds que oui, et elle me rétorque qu’elle en est heureuse… Cette fille en tutu n’était autre que Clarat Gasnot qui jouait donc « la boucle ». Sa présence sur scène, sa folie, son énergie, son jeu… C’était perle !
  • en recevant la candidature de Paul Saint Hesse, j’ai tout de suite aimé sa frimousse. Quand il est arrivé, il m’a dit tout simplement qu’à la lecture du scénario, il n’avait pas aimé, mais c’est en découvrant les dernières lignes de l’histoire qu’il a voulu incarner le rôle. J’étais flatté de sa sincérité, et séduit par son jeu. Dès qu’il est sorti, mon assistante et moi avons dit en même temps que c’était lui !
  • Sébastien joumel était venu pour le casting du rôle de Dominique. seulement je le voyais pour le rôle du séducteur. il a ce charme du brun ténébreux décontracté, et tatoué qui correspondait à l’image qu’on se fait de l’homme séducteur. en 3 secondes il nous fait rire, il attrape le spectateur et lui envoie son personnage dans le peu de fenêtres de temps que le rythme de la dernière scène veut bien lui accorder. Et sur le plateau, c’était aussi très drôle !
  • le film a été tourné chez mon père qui, lui, est allé dormir chez ses parents pour nous laisser travailler tranquillement pendant toute une semaine… nous étions près d’une vingtaine dans 80 mètres carrés… Mais quelle ambiance de tournage !! Absolument incroyable !!
  • les comédiens ont vraiment donné beaucoup d’énergie pour ce film !! lors de la scène finale, les 3 protagonistes ont dû sortir de la pièce après quelques prises, car ils étaient en hyper-ventillation, et impossible de leur demander de se calmer quand ils n’étaient pas à l’écran… Paul Saint Hesse s’est même blessé, en a eu des crampes et se mettait dans des états pas possible pour le besoin de certaines scènes, c’était impressionnant. J’espère leur avoir rendu justice !
  • Ce film m’a demandé 4 ans et demis de travail ! entre la 3D qui se déroulait en belgique (je ne connaissais personne de ce métier), le film « JAMES MURDOCK ET LE RETOUR DE XANTO » que je devais finir avant pour l’intégrer au montage de « coloc à terre », mon travail quotidien, les emplois du temps qui ne correspondaient plus, les différents étalonnages testés (un à lyon, un autre à paris), les effets numériques (je ne connaissais personne non plus du métier) et le mix qui plante à paris proche de la fin, repris depuis le début par Gérald Farrow à montpellier… J’ai eu toutes les difficultés possibles à le finir. Mais c’est cette énergie que j’aime, elle n’a jamais baissé…
  • L’idée d’écrire la suite sous la forme d’un road movie me plait beaucoup !

Casting complet

Avec : Paul Saint Hesse, Clara Gasnot et Sébastien Joumel

Produit, écrit, réalisé et monté par : Eric Vromont
Assisté par : Chloë Champion
Scripte : Marie-Laure de Brem

Chef opérateur : Romain Vincent
Chef electro : David Mukendi Tshiakatumba
Ingénieur du son : Thibaud Silvestre
Perchman : Thomas Plé

Costumes : Marion Jouffre
Décors : Ludovic de Oliveira
Accessoires : Steve Lafuma et JACQUES HERSANT

Maquillages sfx : Cédric Amann et Fabien Perez pour le Studio FXGhost®
Maquillage :  Mélanie PérodaudD et Lauriane le Leannec

modélisation 3D : Nicolas Chavanne
animation 3D et textures : Alexandre Toufaili
INTÉGRATION 3D et RETOUCHES images : Steeve Tchistoganoff
Graphiste : Mwanza Masosa

Etalonnage : Khadija Fatmi
Mixage son / sound design : Gérald Farrow

Musique : Ben Toury

Photographes de plateau : Emmanuelle Alès, Elise Longcamps et Romain VincentT

Régie : Pierre Grolleau et Danielle Souchet

© 2015

E.V.Prods_