Catégorie : Comme un lundi

Comme un lundi : dernier jour en ligne !

Vite, vite, vite, plus qu’aujourd’hui pour découvrir le dernier film de SOPHIE ATTELANN « Comme un lundi » !

Tic tac, tic ta, tic tac…

Vous en êtes encore en train de me lire ? Mais dépêchez-vous crénom !!!

Cliquez sur bouton lecture sur la vidéo qui suit pour être imprégnés de l’univers de Sophie !

Des lundis portés par la jeune et talentueuse comédienne Nina Lopata dont le jeu ne pourra que vous impressionner par sa dimension et sa force.

Dépéchez-vous, à la fin de cette journée, ce lien s’auto-détruira…

Bon visionnage !



N’HÉSITEZ PAS À COMMENTER SURTOUT, À PARTAGER ET LIKER, ETC.

AYANT ÉTÉ MONTEUR SUR CE PROJET, JE SERAIS RAVI D’AVOIR VOS RETOURS !

Comme un lundi : Le court-métrage temporairement disponible !

Je vous ai déjà parlé du court-métrage « Comme un lundi » de Sophie Attelann. Et bien, il est temps de venir le découvrir !!

ATTENTION, dépêchez-vous, car il ne sera pas disponible éternellement. En effet, en plein parcours du combattant dans les différents festivals, le film devra être rendu privé sans trop tarder. Juste le temps d’un clin d’œil…

Donc, si le lien du film venait à ne plus mener vers rien, ce ne sera pas une erreur, juste que vous n’aurez pas été assez rapide !

Alors plus de bavardages de ma part, juste un clic, de votre part cette fois, et laissez-vous pénétrer par l’univers de Sophie Attelann. « Comme un lundi n’est pas seulement un film, c’est une expérience…



N’hésitez pas à commenter surtout, à partager et liker, etc.

Ayant été monteur sur ce projet, je serais ravi d’avoir vos retours !

Comme un lundi !

– Et vous ? Vous allez bien ?
– comme un lundi…
– Ha ! Elle est pas mal celle-là. Ha ! J’aime bien !

« OSS 117 – Rio ne répond plus »

Oui, mon cher Hubert Bonisseur de la Bath, on aime bien l’expression, mais non, non, non… Personne n’aime le lundi… personne…

Dans son film « Comme un lundi », Sophie Attelann nous fait passer une journée avec Nina. Et pas n’importe quelle journée… Un lundi, bien sûr.

Nina est une jeune fille qui vit recluse chez elle. elle NE se sent pas à sa place dans notre monde. Elle a peur du temps qui passe, peur de l’agression des tic-tacs des aiguilles qui lui rappellent qu’on est lundi, que le monde s’agite au dehors et qu’il vit sans elle… Elle angoisse.

Nina aime encore moins le lundi que vous ou moi… Beaucoup moins !

Comme je vous l’ai précisé dans mes derniers articles, je suis monteur sur ce film et me suis depuis retrouvé étalonneur aussi. Ce qui m’a permis de maitriser l’émotion pratiquement du début à la fin dans la post-production image (du rythme au contraste de l’image). Un vrai défi donc ! Mais le film est servi par une réalisation très efficace et inventive et une performance impressionnante de la comédienne Nina Lopata ! L’ambiance sonore proposée par Fab Manga est aussi très travaillée et nous plonge dans la claustrophobie de Nina à bout de souffle…

Jugez pas vous-mêmes en regardant le teaser du film.


Avant 2017 !

Comme le disait le Joker de Tim Burton en 1989, incarné par le génialissime Jack Nicholson : « tellement de choses à faire, et si peu de temps »… Ce n’est pas pour entamer un énième débat sur « qui est le meilleur joker » que je commence par cette citation, mais juste parce que c’est tout à fait ce que je ressens en cette fin d’année 2016 !! Les projets s’accumulent, et ce, pour mon plus grand plaisir !

Entre le montage des 6 premiers épisodes de la web-série « Huis clos » créée par Clotilde Bardet ; celui de l’aftermovie du jardin électronique tome 3 (que j’ai aussi réalisé) ; le montage de la bande-démo de Marion Christmann ; celui du court-métrage « Comme un lundi » de Sophie Attelann ; celui de ma propre bande-démo ; et enfin, l’écriture d’un long, croyez-moi, je ne chôme pas !! Surtout quand on y ajoute mon travail quotidien de Réalisateur/Monteur en 9h-18h classique !
Mais bon, quand on est passionné pourquoi dormir ? C’est du temps de perdu !!

C’est donc, il y a 3 semaines, après avoir réalisé à quel point la fiction me manquait, que beaucoup ont commencé à avoir la bonne idée de me proposer leurs projets. Entre humour, bizarre, danse et vitrine, quel bonheur ! Oh que oui, la fiction me manquait et – « oh que oui » again – 2017 sera guidée par le souci de ne plus jamais m’en séparer ! Ne serait-ce que d’un chouya ! C’est une histoire d’amour véritable, profonde et éternelle qui nous unit. Ces derniers temps – je m’en rends compte maintenant – je l’ai bien trop délaissée… Délaissée, alors que depuis que j’ai 7 ans, nous vivons une union passionnelle, fougueuse et sans faille… Pour nos noces de Perle (tiens, comme le prénom du personnage de mon dernier court-métrage « Coloc à terre » ), j’ai décidé qu’il était temps de lui prouver une nouvelle fois mon dévouement… De tout faire pour la reconquérir. Fiction, je t’aime !

news-034-avant-2017

Vous l’aurez compris, je ne fais pas semblant. Mes paroles d’amour ne sont pas prononcées en vain, ni en vin car je suis bien sobre, même si je suis enivré d’images et de projets. J’espère pouvoir trouver du temps pour ajouter toutes ces belles images à ma nouvelle bande-démo qui s’annonce des plus rythmées.

Stay tuned les amis, stay tuned…